D'où vient mon idée de la vannerie papier ?

Régulièrement on me demande comment je me suis mise à la vannerie papier, comment l'idée m'est venue ? Je n'ai rien inventé !

Ma mère a appris la vannerie en noisetier avec un ancien de son village. C'était l'une des activités hivernales des paysans en montagne. Pour être travaillé, le noisetier doit être coupé à la descente de la sève donc en automne et en hiver.

couverture du livre Eco-vannerie de Sylvie Bégot

Or, je suis tombée une fois à la médiathèque sur "La vannerie sauvage" de Bernard Bertrand. De nombreuses plantes sauvages peuvent être utilisées en vannerie ! J'ai décidé d'offrir ce livre à ma mère. Et en fouillant dans le catalogue de l'éditeur "éditions de Terran", j'ai trouvé le livre "Eco-vannerie" de Sylvie Bégot.

J'aimais déjà travailler le papier en papier recyclé ou papier mâché. Le travail de vannerie m'avait toujours fasciné. Je me suis donc offert ce livre.

Voilà comment tout a commencé !

Posts à l'affiche