Consomm'action : un premier livre sur le zéro déchet

A titre personnel, je ne lis pas souvent des livres sur le zéro déchet. Je suis déjà sensibilisée sur le sujet depuis longtemps (début des années 90 au collège...) et j'ai choisi mes études en fonction de ce centre d'intérêt. Pourtant, je suis encore loin du zéro déchet.

Donc comment améliorer ma pratique ? Et comment enrichir mes actions de sensibilisation ?

Je crois plus en l'exemple qu'au discours catastrophe. C'est pourquoi, par exemple, je me sens prête à accompagner des projets sur le compostage individuel car je pratique et je me forme en continu depuis 7 ans. Par contre, je n'ai pas réussi à n'utiliser que des couches lavables lorsque mes deux enfants en ont eu besoin. Donc je n'animerai pas moi-même sur ce sujet. Par contre, me poser la question sur les couches jetables ou lavables m'a amené à la question des protections périodiques féminines. Et bien, maintenant, je ne reviendrais pas aux serviettes hygiéniques jetables, même sans la question du zéro déchet ! Je me sens beaucoup mieux avec mes serviettes hygiéniques lavables !

Et voilà ce qui m'a plu dans ce premier livre que je veux vous présenter : la question du zéro déchet amène à beaucoup d'autres questions. Camille Ratia dans « Le zéro déchet – Des conseils adaptés à votre rythme et à vos objectifs ! » débute son livre en expliquant sa propre prise de conscience récente sur le sujet, ses erreurs (en particulier sur le fait d'avoir voulu TOUT remettre en cause d'un coup dans son mode de vie) et ses réussites.

L'un des objectifs affiché dans le titre est d'inciter les lecteurs à changer, mais chacun à leur rythme. Il y a ainsi 18 rubriques « Chacun à son rythme ! » où l'auteure propose différents niveaux de changement par thème. Revenons à l'exemple des règles (désolée, messieurs). Pour ce sujet, 6 niveaux sont proposés :

  1. utiliser des tampons sans applicateur

  2. passer aux serviettes lavables (j'en suis donc là)

  3. passer à la cup (j'ai essayé mais ce n'est pas mon truc)

  4. tester la culotte menstruelle (on en a parlé avec une amie)

  5. fabriquer vos serviettes hygiéniques lavables (ça fait partie des projets de l'atelier couture auquel je participe)

  6. essayer le flux instinctif libre (je ne pense pas aller jusque-là ! )

Et pour évaluer le niveau qu'on peut atteindre, on peut s'inspirer des expériences de l'auteure avec les 20 rubriques « J'ai testé pour vous ! » dont plusieurs recettes de cosmétiques ou produits d'entretien fait maison. Mais aussi la dernière sur la possibilité de changer facilement de fournisseur d'énergie. (Quand je vous disais qu'on allait plus loin que juste la réduction de notre production de déchets dus aux emballages !)

Il y a bien sûr quelques bémols à mon goût :

  • Je ne pense pas que ce soit avec ce livre que vous vous mettrez correctement à composter vos déchets de cuisine. Ce sera donc le sujet de prochains articles. L'auteure m'a tout de même fait découvrir une nouvelle technique, le bokashi. A approfondir...

  • Un objectif de ce livre est que nous n'utilisions plus du tout de matières plastiques. Dans l'absolu, je suis d'accord et tout à fait pour quand il s'agit du plastique à usage unique ou en tout cas destiné à finir rapidement à la poubelle. Par contre, remplacer toutes mes boîtes en plastique réutilisables par des boîtes en verre, pour moi, c'est plus compliqué. Je commence à me servir de mes propres boîtes quand je vais au marché, pour le traiteur par exemple. J'ai la chance de pouvoir y aller à pied. Et je puis vous assurer que je suis bien chargée lorsque je rentre chez moi. Donc si je dois remplacer mes boîtes en plastique (souvent de récup) par des bocaux en verre, je ne suis pas sûre de pouvoir encore porter mes sacs, avec en plus la crainte de casser un bocal. Mais chacun son rythme ! Par contre, à la maison, j'utilise de plus en plus des bocaux en verre pour stocker céréales et autres aliments en vrac.

  • Dernier bémol qui s'est atténué au cours de la lecture, c'est le sujet des huiles essentielles. Elles sont beaucoup utilisées dans les recettes de cosmétiques et produits d'entretien fait maison. Or, qui dit naturel ne dit pas forcément sans risque pour la santé. Et je trouvais que cela n'était pas assez mentionné dans ce livre. Mais en fait, il faut bien lire le livre jusqu'au bout car l'auteure aborde bien ce sujet vers la fin.

Et pour finir, je vais vous donner 3 coups de cœur :

  1. L'auteure rappelle que l'expression « pouvoir d'achat » n'est pas neutre. Nous avons bien un pouvoir à travers nos achats. Si personne n'achète certains produits, les entreprises ne produiront plus ce produit. C'est ça, être consomm'acteur !

  2. On a le droit de se décourager, il faut alors penser au chemin déjà parcouru (et ça, c'est vrai pour toute dynamique de changement).

  3. Et mon préféré ! Elle aborde à un moment donné la question de la vaisselle jetable et donne l'exemple d'organisation d'évènements où on a plus d'invités que de vaisselle chez nous. Elle propose de demander aux invités d'apporter leur propre vaisselle. « Et si vous avez des remarques, vous pourrez dire que, de toute façon, la vaisselle jetable sera interdite en France à partir de 2020. Vous êtes tout simplement trop tendance, et puis c'est tout ! »

« Le zéro déchet – Des conseils adaptés à votre rythme et à vos objectifs ! » de Camille Ratia ; éditions Rustica ; février 2018 ; ISBN : 978-2-8153-1107-6 ; prix : 12,95€

Pour ma part, je l'ai emprunté à la médiathèque de La Côte Saint André (38260), réseau Bièvre Isère.

Posts à l'affiche
Posts à venir
Tenez-vous à jour...
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

Du papier à l'arbre

Charlotte Barbut - 38870 Saint Siméon de Bressieux

tél : 06 31 20 91 42

charlotte.barbut@gmail.com

​​

SIRET 888 006 640 00013

  • Facebook Clean
  • LinkedIn Social Icône

Créé avec Wix.com