Pourquoi le papier ?

J'ai découvert le recyclage artisanal du papier en 2006 lorsque je travaillais en tant qu'animatrice en éducation à l'environnement avec l'association Méditerranée 2000 à Cannes. J'intervenais principalement dans les écoles primaires pour sensibiliser les enfants au tri sélectif et à la prévention des déchets. Et l'une des animations proposées était le recyclage du papier. Je suis alors tombée amoureuse de cette matière.

​​

IMG_0001.JPG

Quelques années plus tard, je découvre à la médiathèque un livre sur la vannerie sauvage. Or, à cette époque, ma mère pratiquait la vannerie avec du noisetier. Je décide donc de lui offrir ce livre. Lorsque j'achète un livre, je vais en général directement sur le site internet de l'éditeur. J'en ai ainsi profité pour regarder les autres livres du catalogue et je tombe sur le livre de Sylvie Bégot, "Eco-vannerie ou comment recycler vieux journaux et liens plastiques en vannerie". Je m'offre ce livre pour découvrir une nouvelle manière de valoriser le papier.

Depuis, j'aime créer avec les papiers de récupération de différentes manières. En plus du recyclage et de la vannerie, je fais des collages, du papier mâché, des perles de papier et de l'origami.

Ce centre d'intérêt pour le papier est renforcé à la lecture du livre "Drawdown : comment inverser le cours du réchauffement planétaire". L'auteur indique que les émissions en gaz à effet de serre de l'industrie papetière sont estimées à 7% du total annuel mondial, soit plus que l'aviation. Or le recyclage permet d'une part d'éviter l'abattage d'arbres (on préserve donc des puits de carbone) et la mise en décharge des papiers en fin de vie avec l'émission de méthane, un gaz à effet de serre plus puissant que le gaz carbonique, dans le pire des cas. Donc recycler le papier permet de réduire notre impact sur le réchauffement climatique.

couverture drawdown.jpg
exemple-masque.jpg
IMG_0004.JPG